CFD
5 (100%) 1 vote

CFD autorisé

Vous recherchez un placement sécurisé et performant pour travailler votre épargne ? Que vous soyez un particulier, débutant ou chevronné dans le placement sur les marchés financiers, le concept de trading CFD protégé pourra vous intéresser. Regardons ensemble quels sont les avantages de ce système lorsque vous souhaitez placer de l’argent, et comment trader en limitant les risques…

Le trading CFD protégé, c’est quoi ?

Les contrats de type CFD – pour « Contract for difference », littéralement « contrats pour la différence », sont des produits financiers dont la valeur économique est basée sur la base d’actif, de la même manière que pour les indices, les actions ou les matières premières. Il s’agit donc d’une forme de sécurité placement avec maitrise des risques. Concrètement, le système binaire traditionnel sur le forex et l’effet de levier induit ne vous garantissent aucunement de récupérer votre capital de départ investi. Alors qu’avec le concept de CFD protégé, vous évitez ce genre de pertes incontrôlées et vous conservez votre position financière d’origine, quelle que soit par ailleurs le montant investi ! L’optimisation des risques et donc totale. Cependant, cela ne limite pas les risques au trading en ligne, qui reste une activité pouvant vous faire perdre tout ou partie de votre capital investi.

 cfd option binaire

Les avantages de la négociation en CFD

A l’heure actuelle, les CFDs sont très populaires auprès des investisseurs actifs. Par exemple et à travers le principe de l’effet de levier, vous avez la possibilité de prendre position sans immobiliser l’intégralité de votre capital. Egalement, et dans le cadre d’une gestion de portefeuille, le hedging CFD constitue un bon moyen de couvrir vos positions sur les marchés actions. Il ne vous reste plus qu’à trouver les brokers CFD idéals, et de sélectionner un produit parmi la multitude disponible. Il faut préciser enfin que les CFD permettent de négocier à partir d’une plateforme unique, et ce au-delà-même des horaires de cotation habituelles. On parle ici d’actions, d’indices, de matières premières ou encore de devises. Connaitre les différences entre option binaire et CFD.

La législation en Europe et en France

La réglementation financière européenne est amenée à évoluer prochainement. Le 3 juillet 2017, la directive MIF2 entrera en action sous la forme d’une loi transposée dans chacun des pays membres de l’UE. Cette nouvelle legislation devrait ainsi s’intéresser aux obligations nouvelles en termes de gouvernance des instruments financiers. En France, les activités de trading sont d’ores et déjà réglementées, au travers de la loi Sapin 2 votée en décembre 2016, et qui vise à lutter contre la corruption, en faveur de la modernisation de la vie économique. Cette loi vise entre autres à contrôler de manière plus efficace les produits financiers jugés trop risqués par l’Association des Marchés Financiers – ou AMF, quitte à en interdire la promotion notamment et surtout par voie électronique. Compte tenu de la complexité du marché du forex, et le caractère hautement spéculatif de certains produits tels que les CFD ou option binaire, l’AMF, estime que ces produits sont perdants dans 90% des cas.