Choisir entre option binaire et CFD

Quels sont les différences entre option binaire et CFD ?

Un grand nombre de brokers spécialisés dans le CFD proposent l’option binaire comme produit dérivé. Les options binaires et les CFDs sont des investissements permettant à chaque connaisseur de gagner de l’argent. Par contre, ces deux marchés boursiers sont différents. Les non-connaisseurs supposent que les options binaires sont des formes d’arnaque, mais les bons traders affirment qu’avec une bonne stratégie elles peuvent être très rentables. Toutefois, les brokers se penchent plus vers les investissements CFDs, car ils sont plus sécurisés.

Le contract of difference est un contrat financier reliant un acheteur à un vendeur. Les contrats stipulent que le vendeur sera obligé de payer la différence entre la valeur présente et la valeur sous-jacente à l’acheteur. L’opération s’effectuera durant la date du contrat, seul le cours du marché durant la date des contrats sera considéré. Dans le cas où la valeur est négative, ce sera au tour de l’acheteur de payer la différence au vendeur. Ces contrats permettent aux investisseurs de se trouver à la hausse ou à la baisse sur un sous-jacent que ce soit des actions, des devises, des futures ou encore des indices. La plupart des CFDs sont accessibles sur des marchés organisés et des marchés de gré à gré.

Il s’avère être bénéfique pour les investisseurs, car les contrats n’ont pas une durée de vie illimitée au-delà du point où ils ne vaudront plus rien. D’ailleurs, plus de 7 000 sous-jacents sont disponibles pour les indices, les actions et les matières ; l’un des grands avantages. Plusieurs brokers recommandent ce type de contrat simple d’utilisation. D’autant plus qu’il offre un effet de levier de 10 en général. D’une manière ou d’une autre, la sécurité CFD est plus performante comparée aux options binaires. En effet, cette sécurité est un des inconvénients des options binaires qui semblent être une arnaque pour le grand public.

Dans les deux marchés, les investisseurs ne pourront pas directement intervenir sur un marché régulé. Ainsi, les transactions seront décentralisées et les opérations se feront entre l’investisseur et le broker. En l’occurrence, ces transactions seront de manière de gré à gré, que ce soit pour les CFDs ou pour les options binaires. Par ailleurs, avec les CFDs, les concernés pourront utiliser la vente à découvert. Cependant, avec les options binaires, les investisseurs pourront parier à la baisse sur une valeur.

À l’encontre des CFDs, un investisseur ne sera pas obligé de maitriser un niveau stratégique de stop loss ou de take profit. À vrai dire, le choix entre les deux types de marchés dépend exclusivement du besoin et du niveau de l’investisseur. De toute évidence, les deux marchés peuvent engendrer un gain ou une perte vu que ce sont des investissements. Un investisseur aura tendance à débuter par les options binaires avant de passer sur les CFDs. Effectivement, les CFDs demandent certaines stratégies complexes afin d’avoir accès à une maitrise sur un marché centralisé du type futur. Cependant, il existe des stratégies boursières mêlant simultanément l’achat de ces deux types d’investissements, comme dans une optique de couverture.

Par ailleurs, pour ouvrir une position sur les CFDs, des frais de financement ou des frais d’emprunt ne sont pas à la charge des investisseurs.

Investir dans le diamant et ses avantages

Investir dans le diamant et ses avantages

Pour diversifier votre mode de placement, le diamant se révèle être un investissement pérenne et rentable. Symbole de la pureté, ce matériau mettra votre patrimoine à l’abri de l’agitation constante des marchés financiers. Mais, elle attire de plus en plus de convoitises en ce moment grâce à ses nombreux avantages.

Diamant : valeur haussière grâce à une demande en forte croissance

Après l’or, le diamant est l’un des investissements financiers sûrs et rentables. Considérée comme une valeur refuge par de nombreux professionnels, cette pierre précieuse très convoitée de grande valeur est un matériau naturel rare qui se raréfie de jour en jour. L’offre du marché actuel ne permet plus en ce moment de satisfaire la demande mondiale en diamant qui ne cesse de croître. Alors que les réserves mondiales diminuent constamment à cause du manque de ressource et de volume d’extraction mondiale liée à la rareté des découvertes de gisements. Les chiffres montrent encore que cette demande va se multiplier en deux en 2020 parce que le diamant devient une monnaie d’échange à travers le monde. Les professionnels du domaine estiment également que le rendement de la pierre précieuse atteindrait son apogée à partir de 2030. Le prix va connaître une hausse historique dans les 20 prochaines années.

Inaltérable, investir dans le diamant constitue, par ailleurs, un actif tangible qui ne se dévalorisera pas. En plus, son système d’évaluation est régi par des normes standards et internationalisées très strictes et avantageuses. Pour optimiser la rentabilité de votre investissement, il suffit de se confier à un vrai professionnel quand vous avez décidé d’acheter votre diamant.

Diamant : une fiscalité très avantageuse

En France, le diamant brut, c’est-à-dire, non monté ni serti, entre dans la catégorie des biens meubles tels que les objets d’art, d’antiquité et de collection, ou encore les métaux précieux et les bijoux. Il fait partie des actifs à la fiscalité allégée. Investir dans le diamant permet donc de bénéficier d’un avantage fiscal très intéressant. Certes, les plus-values de la pierre précieuse sont assujetties aux taxes, si vous souhaitez vendre le diamant. Mais, une exonération totale de taxe est offerte pour toute transaction inférieure à 5000 euros.

Aucune TVA n’est, en plus, applicable au diamant du fait qu’il est mis en stock en zone franche. Une option de taxation forfaitaire qui s’élève à 6% du montant du prix de vente reste également valable. Pour mieux placer votre capital dans cet investissement, il faut prendre en compte quelques critères : la coupe, la couleur, le poids, l’origine et la qualité du diamant.

IG Markets Avis

Avis du broker IG et de ses avantages

IG Markets : Un broker expérimenté et régulé

Leader national pour le trading des CFD, IG Markets est également un broker intéressant pour les options binaires et le Forex. Faisant partie des brokers les plus populaires, il a réussi à convaincre par son sérieux et son expérience puisqu’il existe depuis 40 ans. Sa fiabilité n’est donc plus à prouver et les traders débutants et expérimentés sont nombreux à lui faire confiance. Bénéficiant de la régulation de la Banque de France et de l’AMF, une inscription peut se faire en toute sérénité. Au moment d’ouvrir compte, le particulier risque cependant d’être surpris par l’absence de bonus.

Il s’agit d’un choix de la part d’IG qui offre avant tout un espace de trading avec une technologie avancée et des facilités de trading impressionnantes. L’accent est donc mis sur la qualité du site plutôt que sur des bonus qui peuvent attirer. Avec quatre plateformes différentes, il est certain qu’IG Markets s’affiche comme un poids lourd. Chacun pourra se laisser tenter par la plateforme web ou la plateforme mobile via son application, se laisser tenter par Api ou le mode avancé pour les traders qui sont particulièrement à l’aise.

Une gamme impressionnante d’actifs

Connu plus particulièrement pour ses CFD, le nombre de valeurs disponibles pour le trading est le plus important. Le trader qui souhaite se lancer dans ce type de trading sera ravi de pouvoir se constituer un portefeuille diversifié. En matière d’option binaire, IG n’est pas en reste puisque ce sont des centaines d’actifs à appréhender pour faire de beaux bénéfices. Indices boursiers, actions, forex et bien d’autres possibilités sont offertes aux personnes qui choisissent de s’inscrire auprès de ce broker. Cette particularité est un atout certain puisque les traders vont pouvoir varier leurs mises en fonction des variations du marché et de l’actualité économique. Passer d’un actif à l’autre est la meilleure façon de générer de beaux bénéfices donc IG est le broker à privilégier pour y parvenir.

 

Pour se familiariser avec ces deux types de trading, un compte démo gratuit est à la disposition de tous. Il permet à chacun de prendre le temps de se former et de tester ses stratégies avant de se lancer avec un compte réel. Une fois que les bons réflexes auront été acquis, il sera possible de faire ses premières mises en ouvrant des positions sur les valeurs qui semblent intéressantes.

Aides techniques efficaces avec IG Markets

Arriver sur IG montre immédiatement l’envie du broker d’accompagner ses traders pour garantir leur réussite. Pour choisir la bonne position à adopter face à une variation du cours d’un actif, le trader dispose de webinaires gratuits mais aussi de conseillers personnalisés gratuits. À tout moment, il est donc possible de consulter l’avis de ces experts pour s’assurer de faire le bon choix. Les graphiques personnalisables et les signaux de trading sont autant de façon de s’assurer que la position qui va être ouverte a toutes les chances de porter ses fruits. L’actualité économique est également analysée par des experts pour indiquer les grandes tendances. Une telle conjonction d’aides est exceptionnelle et les traders inscrits sur IG Markets connaissent donc une réussite impressionnante.

Polémique sur l’interdiction de publicité de trading en France

Depuis qu’on en parle au printemps dernier, l’interdiction de publicité de trading chez les consommateurs français a déclenché une polémique auprès des principaux acteurs du secteur, notamment les opérateurs de plateformes de trading. Cette interdiction de publicité des sites de trading par les médiaset internet est prévue par l’article 28 de la loi Sapin 2. Et depuis le début de ce mois, ce dispositif se précise avec le lancement d’une consultation publique jusqu’au 30 septembre par l’Autorité des marchés financiers (AMF) pour déterminer les types de contrats de trading concernés par cette loi.Après quoi, la liste des produits interdits de publicité issue de la consultation sera inscrite dans le Règlement général de l’AMF. Pour rappel, cette autorité de régulation est derrière cette proposition de loi qui a été présentée auprès du législateur.

Dans cette consultation, trois contrats sont déjà inscrits par l’AMF parmi les produits jugés hautement spéculatifs et risqués qui seront interdits de publicité, à savoir les options binaires, le forex et les contrats de différence (CFD) ayant un effet de levier supérieur à 5. Mais la liste est non exhaustive et s’étend sur un plus large périmètre, car les produits ayant un effet équivalent que les trois initiaux contrats seraient également interdits de publicité en France.

Le broker en ligne XTrade fait partie des brokers en ligne de Forex et CFD menacés par cette interdiction de publicité. XTrade est une plateforme régulée en France par l’AMF. Elle détient une licence de l’autorité de régulation chypriote CySEC et respecte la Directive européenne MiFID.  XTrade possède également des autorisations de plusieurs organismes de contrôle financier à l’instar d’ASIC et COSNOB. Et c’est là qu’est née la polémique, car l’interdiction de publicité ne semble pénaliser que les sites de trading agréés par l’AMF. En effet, les sites implantés à l’étranger ne sont pas concernés par ce dispositif alors qu’ils peuvent proposer leurs services auprès des investisseurs français compte tenu de la directive MiFID leur autorisant d’exercer librement dans toute l’Union européenne une fois qu’ils détiennent une licence délivrée par l’un des pays membres.

En d’autres termes, l’interdiction de publicité est inefficace contre les offres illégales et non autorisées par l’AMF pour les épargnants français. La consultation publique lancée par l’AMF reste ouverte jusqu’au 30 septembre, et les professionnels du trading sont à la recherche d’une solution mutuelle pour préserver le marché régulé.

24Option se voit interdire le marché français

24option.com sous le coup d’une interdiction de proposer ses services sur le territoire français

Pour la première fois, l’AMF a utilisé l’article L. 532-21 du code monétaire et financier français, qui découle de l’article 62 de la directive MIF, pour sanctionner un prestataire étranger qui offre habituellement ses services financiers sur le territoire français.

La société Rodeler limited qui propose des services de courtier en ligne sous le nom 24option s’est faite épinglée par l’Autorité des Marchés Financiers et n’a plus le droit, jusqu’à nouvel de proposer ses services aux investisseurs français.

La raison invoquée par l’AMF de cette décision est le manquement de la société Rodeler limited à « certaines de ses responsabilités en matière de bonne information, ainsi que celle d’agir de manière loyale et honnête, dans le meilleur intérêt de ses clients, ceci au détriment des investisseurs résidant ou établis en France. »

Lors de son investigation, l’AMF a relevé que la société faisait une publicité exagérée des gains potentiels auxquels les investisseurs peuvent prétendre tout en masquant de manière abusive les pertes et conséquences dramatiques qui se présentent à eux.

La société proposait ses services sous couvert d’une licence d’activité des autorités chypriote ce qui lui permettait de fournir ses services de courtier forex dans tous les états membres de l’Union Européenne.

Toutefois, le régulateur chypriote, qui avait semblé relativement souple il y a quelques années et avait attiré de nombreuses sociétés similaires, avait déjà asséné une première sanction à Rodeler limited l’année dernière sous la forme d’une amende de 156000 euros.

Cet avertissement n’a visiblement pas aidé le courtier à repenser son mode de fonctionnement ce qui a poussé l’AMF à prendre des mesures plus coercitives.

Ainsi depuis le 1er août 2016 et jusqu’à nouvel ordre, Rodeler limited ne peut plus entrer en contact avec de nouveaux clients ni proposer ses services en France via le site 24option.com. La société peut être en contact avec les clients existants uniquement dans le but de gérer la fermeture de leur compte.

 

OptionWeb, premier trade gagnant ou remboursé

Option web s’est vu fermer ses portes au marché francophone.

OptionWeb est un broker d’options binaires très réputé en Europe. En France, OptionWeb est une référence pour son sérieux et la qualité de service. Les offres sont aussi bien adaptées aux traders débutants qu’aux plus expérimentés. OptionWeb prolonge son offre de “protection totale” avec une première négociation gagnante ou remboursée sans condition. Cette offre exceptionnelle s’adresse aux nouveaux traders qui viennent d’ouvrir un compte sur la plateforme. La garantie des trades varie en fonction du type de compte ouvert, OptionWeb assure un gain ou un remboursement jusqu’à 300 € pour le premier trade d’options binaire.

Suivant le profil des traders, le broker propose 6 types de comptes : Starter (idéal pour les novices), Standard (adapté pour un investissement avec le minimum de risque), Silver (idéal pour assurer un rendement régulier), Gold (destiné à un investisseur expérimenté), Platinium (réservé au trading professionnel) et Diamonds (outils personnalisés pour un maximum de gain). Chaque compte se distingue par le nombre d’actifs négociables, le montant du dépôt cumulé, le rendement, le niveau d’assistance, le délai de retrait et les autres outils pour maximiser les trading gagnants. Le trade est garanti à hauteur de 50 € pour un compte Starter, de 100 € pour un compte Standard et de 300 € pour un compte Silver. Les traders débutants peuvent ouvrir l’un de ces trois comptes et assurés un gain ou un remboursement sur leur premier investissement.

1er trade remboursé par Option Web

Pour ces 3 types de compte, OptionWeb propose respectivement 80, 120 et 180 actifs négociables avec un rendement jusqu’à 83%. Les comptes Gold, Platinium et Diamonds sont réservés aux traders professionnels avec des rendements jusqu’à 90% à des risques plus importants. Pour aider les traders à prendre la meilleure position sur chaque trade, cette plateforme de trading propose des signaux de trading en temps réel, des indicateurs économiques, des formations personnalisées, des séances de coaching, des analyses personnalisées, etc.

OptionWeb est une plateforme de trading sure et régulée. La plateforme est opérée par la société d’investissement chypriote Lionsman Capital Markets Ltd, réglementée par la Cyprus Securities and Exchange Commission (CySEC). Ses activités sont conformes à la directive européenne Marchés d’instruments financiers (MiFID) et sont autorisées en France par l’autorité des marchés financiers (AMF) ainsi qu’en Italie par la Commissione Nazionale per le Società e la Borsa (Consob). Au niveau comptable, OptionWeb se veut être un broker digne de confiance. En effet, les comptes clients sont séparés du compte de la société pour garantir la solvabilité.

Votre premier trade sera soit gagnant, soit remboursé SANS CONDITION !

Le trade est garanti à hauteur de :

50€ pour une ouverture de compte Starter (200€)
100€ pour une ouverture de compte Standard (1000€)
300€ pour une ouverture de compte Silver (3000€)

Neteller permet le dépôt par Bitcoin pour trader les options binaires

Netteller et Bitcoin ?

Depuis quelque temps, il est possible d’investir sur le marché financier avec le Bitcoin grâce à la méthode de paiement Neteller. Depuis son apparition en 2008, le Bitcoin est un moyen de paiement très privilégié par les internautes pour les achats en ligne sécurisés.

Plus récemment, Neteller a ajouté le Bitcoin parmi les méthodes d’approvisionnement d’un compte en ligne pour payer ses achats en ligne, jouer au poker, faire des paris sportifs ou investir sur le marché financier. Il est donc possible de trader sur les options binaires avec du Bitcoin étant donné que bon nombre de brokers d’options binaires acceptent actuellement le dépôt en Bitcoin.

Pour faire un dépôt en Bitcoin et trader les options binaires, la solution est Neteller. Ce site de paiement en ligne offre effectivement le moyen d’investir sur le marché financier avec du Bitcoin. Il est reconnu mondialement comme étant l’un des pionniers du portefeuille électronique ou e-wallet à côté de PayPal ou Moneybookers (l’actuel Skrill). La société a été créée en 1999 et régulée par l’autorité britannique Financial Conduit Authority (FCA). La plateforme financière  offre la possibilité d’effectuer des paiements en ligne, d’envoyer de l’argent à ses proches, de régler ses achats sur quelques boutiques en ligne et aussi de déposer de l’argent sur les sites de jeux en ligne (poker, casinos, paris sportifs …).

On peut approvisionner son portefeuille électronique Neteller de diverses manières : par carte bancaire (CB, Mastercard, Visa, American Express …), virement bancaire et par carte prépayée (Neosurf, PaysafeCard). Plus récemment, il est possible d’alimenter son compte Neteller par Skrill et Bitcoin. Bitcoin est une méthode d’approvisionnement intéressant pour les traders, car ils peuvent investir directement avec cette monnaie cryptographique auprès des brokers en ligne sans être obligés d’échanger ses Bitcoin en argent. Il suffit pour cela d’ouvrir un compte qui prend en compte le taux de change de BitPay. Après avoir rempli le formulaire de dépôt, une adresse Bitcoin est générée automatiquement, de même que la quantité de Bitcoin à transférer sur le compte. Depuis le Wallet Bitcoin, le trader peut effectuer un paiement ou un dépôt sur son compte Neteller en devises.

Le traitement de la transaction dure environ 15 minutes avec un frais de dépôt de seulement 1%. Il est même possible d’échanger le Bitcoin en devises une fois sur Neteller grâce à la carte bancaire virtuelle Net+, une solution intéressante si son broker d’options binaires n’accepte pas la méthode de paiement Neteller. Sur les brokers qui acceptent le dépôt par Neteller, à l’exemple de 24Option et Option Web les traders peuvent directement utiliser leur Bitcoin. Neteller l’échange en devises en se basant sur le taux de change de BitPay.

Option Web à la côte sur les marchés financiers

Option Web fais parler de lui dans le monde de la finance

Après le partenariat signé pour deux ans avec le Paris Saint-Germain, OptionWeb continue à faire parler de lui. L’équipe de Capital.fr a publiée ce jour, 30 Juin 2016, une vidéo de présentation de notre courtier, ses atouts et ses valeurs. Vous pouvez retrouver l’interview de Benjamin Michel, notre Directeur des Opérations Europe ici.

Fort de sa renommé international et sa notoriété, le broker d’option binaire, Option Web communique de plus en plus sur les supports marketing (publicité sur D8 4 fois par jour, spot Youtube, Sponsor du PSG pour 2 années supplémentaires et bien d’autres…).

Voici un extrait de l’article publié sur Les Essentiels de Capital :

” Face à la difficulté pour tout un chacun de trouver un courtier de confiance afin d’investir en bourse, Yiannos Ashiotis, Directeur Général de Lionsman Capital Markets LTD, a créé OptionWeb en 2012. Cette plateforme de trading d’options binaires à la réputation irréprochable est rapidement devenue une référence en France et en Europe. Elle compte même parmi ses partenaires le prestigieux Paris Saint-Germain.

Que sont les options binaires ?

Il s’agit d’un mode de trading accessible à tous grâce à sa forme simplifiée. L’investisseur définit s’il envisage une hausse ou une baisse du cours d’un actif (par ex. le pétrole) et une expiration (une semaine par ex.). Si la prévision est juste, elle rapporte un rendement fixé d’avance (jusqu’à 90%) ; sinon, l’investissement est perdu. C’est le seul produit qui offre des rendements aussi élevés et une maîtrise du capital aussi précise.

Quel est le profil des clients d’OptionWeb ?

OptionWeb compte des centaines de milliers d’inscrits, hommes, femmes, novices ou expérimentés, venant d’une trentaine de pays. Nous savons apporter des réponses adaptées à tout type de besoins, telles que du matériel éducatif, des web-conférences, un relai d’informations continu, un accompagnement personnalisé.

Quelles valeurs défend OptionWeb ?

OptionWeb priorise la sécurité des fonds de ses clients. De par sa régulation, aucun conflit d’intérêt n’est possible entre les deux parties. Son service client est connu pour son efficacité. Notre société croit en un ‘Trading Responsable’, et donnera d’ailleurs sous peu un séminaire à ce sujet au Parc des Princes. Enfin nous oeuvrons ardemment à l’élaboration d’un monde meilleur, par le biais de nos actions sociales sur Goodeed dont les bénéficiaires sont l’Unicef, Weforest et le Programme Alimentaire Mondial….”

option web on tv

 

L’AMF ajoute 16 brokers d’options binaires dans sa blacklist

Des nouveaux brokers dans le collimateur de l’AMF

L’Autorité des marchés financiers (AMF) apporte régulièrement une mise à jour de sa liste noire des brokers en ligne qui ne sont pas autorisés à offrir du trading d’options binaires en France. Cette liste est faite pour protéger les investisseurs face aux campagnes publicitaires agressives diffusées sur le web qui redirigent les investisseurs vers des sites de trading d’options binaires non autorisés. Les investisseurs sont dans la plupart des cas séduits par ces publicités qui annoncent des rendements très élevés à très court terme. Etant donné que ces sites ne sont pas autorisés par l’AMF, il lui est difficile de les surveiller et de garantir la sécurité des épargnants.

En 2015, le médiateur de l’AMF a reçu 1 406 dossiers, en hausse de près de 40% par rapport à l’année précédente, pour régler un litige sur placement financier, dont la majorité concerne l’épargne salariale et le trading d’options binaires. La plupart des dossiers de médiation portent sur des erreurs d’exécution d’ordre, mauvais conseils et manque de transparence.

Nombreux brokers d’options binaires qui opèrent en France n’ont pas reçu de licence de la part de l’AMF même s’ils sont reconnus par cette autorité. La directive Mifid autorise les brokers à exercer librement dans toute l’Union européenne une fois qu’une licence leur a été délivrée par un régulateur d’un des pays membres. Il y a aussi des brokers dont les offres ne sont pas claires et également celles qui ont fait l’objet de litige ou de réclamation de la part des épargnants français. En effet,

Face à ces situations, l’AMF met régulièrement en garde les épargnants contre certains brokers d’options binaires ou sur leur agissement. Cette autorité recommande aussi aux investisseurs de s’assurer que les brokers sur qui ils ont l’intention de trader sont bien inscrits sur le Registre des agents financiers. Si les brokers ne figurent pas sur cette liste, l’AMF les décommande. Il se peut qu’ils ne respectent pas les règlements sur la protection des épargnants, la transmission des bonnes informations et la résolution des litiges.

Pour le mois de juin 2016 donc, l’AMF ajoute 16 sites dans le blacklist des brokers d’options binaires non autorisés en France : abroption.com, allianz-brokers.com, banque-investissement.com, barclaystraders.com, connecting-trade.com, collinsgestion.com, f-generalsecurities.com, finpari.com, gointrading.com, ibl-markets.com, microption.com, mytradeoption.com, solution-capital.com, stock-binary.com, switzerland-capital.com et swisspartners-ag.com.

Un nouveau partenariat de 2 ans entre 24option et la Juventus

Un Nouveau partenariat pour le fameux club de la Juventus de Turin

24option est un broker d’option binaire très reconnu en Europe. Ce broker en ligne a fondé sa réputation sur un service sérieux et la disponibilité de plus de 110 actifs à négocier avec un rendement s’élevant jusqu’à plus de 88% en fonction des actifs tradés. Il n’est pas seulement connu sur le marché financier, il est aussi présent dans le monde du sport comme étant le sponsor de l’Olympique Lyonnais en France et celui de la Juventus en Italie.

24option a annoncé récemment le renouvellement de son partenariat avec le club de la Serie A pour les deux prochaines saisons. Après deux saisons avec la Juventus, 24option a opté pour une extension de contrat pour deux ans avec le club transalpin comme en témoigne la nouvelle campagne publicitaire « Let Your Talent burst ». La campagne met en avant les joueurs de la Juventus qui participent à l’EURO 2016 en France. En Italie, elle est diffusée durant la transmission des rencontres de la Squadra Azzurra. Aucune information n’a été donnée sur le montant du fond alloué par 24option pour sponsoriser le club Bianconero, mais on estime que l’offre précédente de 700 000 $ par saison serait réévaluée à cause de l’achat de nouveaux commerciaux récemment effectué par le broker auprès du club.

Ce genre de partenariat entre les clubs professionnels et les brokers est devenu courant ces dernières années. L’intérêt d’un tel partenariat pour les sociétés de trading est d’améliorer leur image de marque. L’un comme l’autre ne souhaite pas s’associer avec un partenaire pas sérieux. Si 24option est très présent dans le football avec un partenariat avec le Juventus de Turin (Serie A) et l’OL (Ligue 1), d’autres brokers sont aussi en partenariat avec d’autres clubs de foot : EZtrader avec Everton FC (Premier League) et AS Monaco (Ligue 1), OptionWeb avec PSG (Ligue 1), InteractiveOption avec OGC Nice (Ligue 1) et TopOption  avec Arsenal (Premier League).

Qui est 24 Option ?

Pour rappel, 24option est un broker d’option binaire détenant une licence du régulateur chypriote CySEC. Le broker est ainsi autorisé à proposer ses services dans toute l’Europe étant donné que tous les régulateurs sont conformes à la même directive (Mifid). En France et en Europe, l’offre de 24option est reconnue par CySEC, une licence émanant de ce régulateur.